9 tentatives pour démystifier la tarologie ?

Vous aimez le Tarot pour son aura de mystère, pour son histoire ésotérique ou pour ses qualités divinatoires ? Bien souvent, l’on a tendance à confondre ce que le tarot veut nous dire, son histoire et ses origines. Bien entendu, l’article qui suit n’est pas là pour déterminer si oui ou non la divination par les tarots n’existe pas, mais plutôt de vous faire découvrir certaines révélations. Qu’elles soient prouvables ou non… Vous êtes seul juge, sachant que le ton de cet article est assez orienté. Cela suffira-t-il à nous convaincre que le tarot n’est pas de volonté ésotérique ?

Voici donc 9 choses à savoir sur le tarot

Pour ceux d’entre vous qui aiment l’idée que le Tarot est un outil magique ou mystique qui a été transmis depuis l’époque égyptienne, ou même de l’époque de l’Atlantide. Non seulement il n’y a aucune preuve, mais quand vous regardez les premières cartes de Tarot connues et regardez comment elles ont vu le jour, il n’y a même aucune possibilité lointaine d’un lien avec l’Egypte ou la mythique Atlantide. “Mais j’ai vu des cartes avec des motifs ou des symboles égyptiens !” Et vous l’avez peut-être fait, mais ce sont des ajouts ultérieurs à l’oeuvre de Tarot, et les images sur lesquelles le Tarot est basé n’ont pas de dessins ou de symboles égyptiens dessus.

1) Les premières cartes de Tarot qui subsistent sont des jeux de Tarot peints à la main qui ont été conçus en Italie, vers l’année 1441. Elles ont été réalisées pour la cour de Filippo Maria Visconti, duc de Milan (de 1412 à 1447) et ces cartes sont connues sous le nom de Visconti-Sforza Tarocchi. Ce nom leur a été donné parce qu’il était le patronyme des familles pour lesquelles ces cartes ont été fabriquées. L’emblème de ces familles figurait sur les cartes elles-mêmes. Des représentations de membres de la famille sont également représentées dans les cartes.

2) Il a été dit que les cartes à jouer ordinaires dérivaient des cartes de Tarot, et que le Joker serait un représentant de la carte du mat de l’Arcane majeure. Cependant, les cartes à jouer ordinaires se sont développées beaucoup plus tôt et sont entrées pour la première fois en Europe en provenance du monde arabe vers 1375.

3) Le jeu de polo était très important dans la culture arabe, mais n’était pas connu en Europe lorsque les cartes sont arrivées, de sorte que le bâton de polo représente cela (exemple avec les arcanes mineures). En Italie et en Espagne, les cartes à jouer ont conservé les couleurs des bâtons, des pièces, des tasses et des épées.

4) Les costumes de Tarot tels que nous les connaissons ont évolué à partir de ces cartes à jouer de la péninsule arabique, et divers occultistes au fil des ans changé les représentations originales pour rendre le tarot plus magique ou mystérieux. Les bâtons/batons/taves ont été changés en baguettes, et les pièces en pentacles.

5) Pendant de nombreuses années, il y a eu une théorie selon laquelle les Tsiganes avaient apporté le Tarot en Europe, et cette notion est malheureusement devenue un “fait” accepté dans l’histoire du Tarot. Cependant, nous savons que les Tsiganes sont arrivés en Europe occidentale en 1417, mais les cartes à jouer étaient connues en Catalogne, une région du nord-est de l’Espagne, en 1370, donc les cartes sont arrivées 47 ans avant les Tsiganes.

6) Le tarot n’a pas été conçu comme un moyen de cacher des informations ésotériques aux ignorants ou aux nations envahissantes. Il y a beaucoup de références au Tarot au 15ème siècle, et toutes se rapportent au Tarot comme un jeu, il n’est jamais mentionné comme ayant été utilisé sous aucune autre forme pendant ce temps. Il a été conçu comme un jeu et aucune connexion ésotérique, ni propriétés de diseuse de bonne aventure, ne lui ont été attribuées jusqu’à plusieurs siècles plus tard. La raison la plus probable de son invention était que le duc de Milan (Filippo Maria Visconti) voulait une variante du jeu de cartes standard qu’il avait utilisé. Il a demandé à son artiste Bonifacio Bembo de créer une extension de ce jeu.

7) Les images des cartes dans le Tarot moderne sont similaires à certains égards aux cartes de Tarot originales que Bembo a créées, mais il y a eu un certain nombre de changements. Au fil des ans, les images sur les cartes ont été modifiées par des occultistes afin de les rendre plus magiques ou mystérieuses. Un bon exemple de ces changements est dans la carte connue sous le nom du mat. Plutôt que d’être montré comme une âme naïve et confiante qui traînait dans la campagne avec son fidèle chien, il était à l’origine représenté en haillons, l’air assez malheureux. Il était considéré comme le plus bas de tous dans le domaine physique. C’était l'”idiot du village” classique, L’Ermite s’appelait Bossu… etc..

8) Les cartes des Arcanes Majeurs sont basées sur des principes chrétiens et non sur des connaissances ésotériques ou magiques. Pour les Arcanes Majeurs, l’artiste Bembo a décidé d’utiliser une allégorie d’enseignements religieux qui pourrait être facilement exposée dans une série de tableaux. Si vous regardez les sources des XVe et XVIe siècles, et certains des premiers jeux de cartes qui énumèrent les atouts dans une séquence, vous verrez un modèle distinct émerger. Ce modèle montre le domaine physique comme la forme d’existence la plus basse, puis montre le chemin de la spiritualité chrétienne menant jusqu’à leur Dieu. La dernière carte dans les Arcanes Majeurs est la carte du Monde, et un des premiers écrivains sur le sujet a décrit cette dernière carte comme “Le Monde, c’est-à-dire, Dieu le Père”. Les termes “Arcanes Majeures” et “Arcanes Mineures” sont relativement récents. Paul Christian, un occultiste des années 1800, a introduit ces termes dans le Tarot. Une fois de plus, ces termes ont été donnés au Tarot afin de le rendre plus magique et mystérieux. Le mot Arcana signifie mystérieux, ou secret, et en conférant aux cartes ces titres latins, elles ont été imprégnées de propriétés mystiques.

9) Certains occultistes considèrent qu’il existe un lien direct entre les 22 chemins de la Cabale et les 22 Arcanes Majeures. Si les Cabalistes avaient inventé le Tarot, les premières cartes connues porteraient des lettres hébraïques, et n’auraient pas utilisé des images comme la Mort, ou le Diable, ou des images de femmes. Et inversement, le Tarot ne figure d’aucune façon dans la littérature cabalistique.

Pour vous, cela suffit-il à démystifier les tarots ?

 

Laisser un commentaire